Quand on part du principe qu’obéir à un ordre n’est pas naturel, on entre dans un processus d’écoute avec son enfant.

La fameuse phrase « Quand tu seras adulte tu feras ce que tu veux mais pour l’instant c’est moi qui décide ». Quelle mère n’a jamais prononcé cette phrase ? Adulte, nous n’aimons pas recevoir d’ordre. Qu’il vienne de son mari, de sa femme ou encore de son patron. Alors pourquoi en serait-il autrement quand nous sommes enfants ? Un enfant qui reçoit un ordre n’a pas toujours envie d’y obéir tout de suite de façon naturelle. Il a besoin de penser qu’il est maître de ses actions.

Un enfant devient un adulte épanoui quand il a l’impression que ses choix de vie sont des véritables choix et non des contraintes.  C’est en sens que nous pouvons aider nos enfants à prendre des décisions et à agir sans contrainte. Cette forme d’éducation positive est un art qui transforme une contrainte en choix par une phrase positive envers son enfant. Le Tout est de transformer uniquement la syntaxe de vos phrases afin de contourner une crise.

Exemples :

Va te brosser les dents => Et si tu me montrais comment tu arrivés à Bien te brosser les dents ?

Dépêche-toi de t’habiller tu vas être en retard => On fait la course pour voir si tu arrivés à t’habiller plus vite que moi ?

Mets la table => Tu veux me montrer Comme tu sais faire une jolie décoration avec les serviettes en mettant la table ?

Et au final …

Finalement, le résultat sera le même mais il sera perçu comme une forme d’encouragement pour faire quelque chose et non d’un ordre qui ne laisse pas le choix. Le Tout est de ne pas tomber dans un libre arbitre des enfants et d’arriver à une éducation trop laxiste. Et quand vos propositions ne fonctionnent pas ce n’est pas grave, cela réussira peut-être la prochaine fois. Souvenez-vous que ce qui compte c’est qu’on fait ce qu’on peut.

 

Sans vous donner l’ordre d’essayer, je vous dirais simplement : Et vous testiez et me racontiez ce qui aura fonctionné et ce qui n’aura pas eu l’effet escompté ?